RSS
RSS




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Proposition d'un perso prédéfini [chasseuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: un jour de printemps 2029
Epoques traversées: XXIème siècle post-Gaïa



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Proposition d'un perso prédéfini [chasseuse]   Mar 10 Jan 2017 - 0:26
Options du Message :

Salut à tous!
Je vous propose un perso perso prédéfini, une chasseuse qui œuvrerait dans le Vinland. Il en faut bien pour essayer d'arrêter ce grand malade de Göddrick ^^

Nom Theri Holoppanen
Age 37 ans (née en 2023)
Née à Rovaniemi (capitale de la Laponie finlandaise, à 10kms au sud du cercle polaire).
Avatar Alicia White-Gluz :hb:
Spoiler:
 

Histoire
Je n'ai pas connu d'autre monde que celui-ci. Un monde gouverné par des êtres immortels, dotés d'une capacité de nuisance indescriptible pour les Humains. Contrairement à mes parents, je n'ai pas connu un monde où seuls les Humains étaient au sommet de la chaîne alimentaire et contrôlaient le monde et la nature. Tout ce que je connais c'est la peur et la soumission.
On m'a très vite appris que nous devions obéissance aux puissances supérieures. J'ai reçu l'éducation que tout bon petit Vinlandais reçois désormais dans ce coin reculé du monde: on apprend à quel point les humains sont avides, radins, agressifs... brefs, de vrais méchants, heureusement que sont arrivés les immortels: généreux, altruistes, pacifistes, respectueux de la nature etc etc... Nous leur devons de n'avoir pas été complètement anéantis, nous leur devons d'être encore là, nous leur devons notre existence. En clair, nous leur devons une reconnaissance éternelle et un respect à la mesure de leur engagement dans notre défense contre Gaïa. Cela fait de nous leurs proies, leurs pas-esclaves-mais-presque, bref... des moins que rien. Je n'ai jamais aimé ça. Ma mère m'a souvent dit de ne jamais rien dire, de ne jamais rien montrer qui serait contraire aux règles édictées par Göddrick mais moi et ma grande gueule, on a souvent failli avoir des problèmes bien plus importants qu'un simple sermon et une nuit au poste de police.
La justice au Vinland est expéditive. Il n'existe pas de circonstances atténuantes et autres conneries démocratiques du XXè siècle. Tu respectes ou pas la loi. Si tu la respectes pas, tu assumes les conséquences et toutes les conséquences. Il n'y a pas non plus de peine progressive. Les amendes sont extraordinairement élevées et les peines de prison... on n'en sait rien. On n'a jamais revu quelqu'un qui avait été envoyé en prison.
Mon père ne cesse de se demander comment je fais pour passer au travers des mailles d'un filet aussi serré. Je sais que je suis sur le fil. Toujours. Je flirte avec l'illégalité, le risque mais je ne franchis jamais la ligne rouge.
Ici, tout est interdit aux humains, ou presque. Mes parents disent (ou plutôt annonent la propagande officielle) qu'on a de la chance d'être originaire de la région, que cela nous a sauvé de vampires plus sanguinaires et plus terribles que Göddrick. Que ce dernier est bon avec nous parce qu'on a quand même la liberté de dire qu'on est pas content, qu'on est bien soigné, que nos hôpitaux sont plutôt pas mal comparé à ce qui se fait ailleurs (à ce qu'il paraît mais j'en sais rien) et que nous les enfants, on a la chance d'aller à l'école. Je ne suis pas du même avis parce qu'en comparaison avec ce qu'ils m'ont raconté de la vie d'avant Gaïa, celle que nous menons ici ressemble bien plus à une épouvantable soumission et à un semi-esclavage. Mon père a réussi à conservé quelques livres de son ancienne vie et parmi eux, il y avait 1984 de Georges Orwell. C'est mon préféré. Je l'ai lu au moins cinq fois et je le garde précieusement avec moi. Aucun doute, Le Vinland ressemble furieusement à la Laurasie.

J'avais 19 ans quand je me suis faite pincer avec un ami, en train de nous envoyer une bouteille d'une excellente vodka artisanale fabriquée par son père. C'était l'été et on profitait de la longueur des journées qui éloignait les vampires pour faire tout ce qu'on ne pouvait pas en hiver, et notamment boire. Ah oui, parce que boire est interdit pour les humains. Il parait que ça gâte notre sang... Et puis on s'est quand même fait prendre par un de ses déchus au service de sa majesté Göddrick 1er. Direction le poste de police et citation de tous nos petits méfaits précédents. Séjour en cellule... La "nuit" allait tomber et deux humains collabos sont venus relever les deux déchus qui nous avaient pris. C'est cette nuit-là que tout a basculé pour moi.


EN COURS



Statut :
Profil :Helo Cabestany , Masculin Nombre de messages : 14
Age : 28
Date d'inscription : 14/07/2016
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
 
Proposition d'un perso prédéfini [chasseuse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Proposer des personnages prédéfinis...
» Fiche de personnage prédéfini
» Une nouvelle ou une proposition politique ?
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [Warhammer] Classement des perso'
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tales of the Darkness :: Encyclopédie du forum :: Codex du forum :: Autour des personnages-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet