RSS
RSS




Partagez | 
 

 Eurydice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Eurydice   Mar 24 Nov 2015 - 23:13
Options du Message :

Date de naissance: 1799
Lieu de naissance: Ancône, ville des États pontificaux, sur la côte adriatique italienne.
Père et mère: Un démon du nom de Liberym et une fille de bourgeois nommée Sabina Baccari, héritière d'une banque régionale et de toutes ses succursales.

En 1798, les troupes révolutionnaires françaises envahirent Rome et prirent possession de ses territoires. Dans l'armée conduite par le général Bonaparte, il n'y avait pas que des humains. Un démon de seconde zone y avait pris place. Il réussit à séduire Sabina Baccari en prenant la forme d'un séduisant poète blond avec de grands yeux bleus et une voix douce comme le miel. Bien entendu, Sabina était encore vierge et une fois qu'il l’eut dépucelée, il l'abandonna. Mais il ne la laissait pas seule pour autant. En son ventre, avait commencé à germer une graine mauvaise et diabolique. Neuf mois plus tard, naquit une petite fille aux yeux bleus que Sabina appela Eurydice.
Marquée du sceau de la honte et de l'infamie, Sabina fut envoyée dans un couvent jusqu'à la fin de ses jours et la petite Eurydice fut élevée par ses grands-parents maternels qui la confirent de religion et de haine envers les révolutionnaires et les français. Surtout les français, qu'ils soient révolutionnaires ou non. La jeune fille ignorant bien entendu tout de son lignage se destinait à suivre le même chemin que sa pauvre mère en entrant au couvent.

En 1819, dans une Italie libérée de l'empereur français et des États pontificaux de nouveaux souverains par la grâce du congrès de Vienne, ce fut pourtant une semaine avant ce jour assurément funeste, que la jeune Eurydice, belle comme un ciel embrasé par le soleil couchant, se découvrit un tout autre destin. Le fils d'une famille de drapiers richissimes s'était présenté pour souhaiter bonne chance à la future nonne et la féliciter d'avoir choisi la voie de Dieu. Il était beau, le visage fin et de belles boucles brunes encadrait un sourire radieux. Eurydice avait soudainement senti sa foi vaciller et le regard échangé entre les deux jeunes gens avait été sans ambiguïté. Comment avait-elle fait pour sortir ainsi de tous les cadres moraux pourtant incrustés en elle, parfois à force de coups, par sa grand-mère trop rigide? Où avait-elle puisé cette lubricité dont elle ignorait apparemment tout? Comment avait-elle réussi à l’emmener dans sa chambre et à se vautrer dans la luxure la plus totale? Et surtout, surtout, comment avait-elle fait pour le tuer? Elle se souvenait d'un immense plaisir, d'un orgasme incroyable qui l'avait emplie de quelque chose de nouveau. Elle avait goûté à son âme et elle s'en sentait merveilleusement bien, aucune honte, aucune frayeur. Que du plaisir et la volonté de recommencer. Mais comment faire? Son destin semblait tout tracé, les jeux déjà faits.

Il n'avait pas le choix, elle devait partir. Au cours de la nuit, sans trop savoir, où elle irait, elle se faufila hors de la belle maison familiale et s'enfuit pour ne jamais revenir. Elle survécut les premiers jours en faisant ce que son corps lui commandait de faire: boire l'âme des hommes en s'accouplant à eux. Et dans son sillage, s'accumulaient les morts. Cette déferlante lubrique la surpris pourtant et commença même à l’inquiéter. Qu'était-elle en train de devenir? Quelle sorte de monstre était logé en son cœur et en son âme pour ainsi semer la mort? Au soir du dixième jour et du dixième mort, elle se trouvait dans la petite ville portuaire de Torrette, et elle courut se réfugier dans la petite église médiévale pour prier et trouver du sens à ce qui lui arrivait.
C'est là que le prêtre la trouva en guenilles et accepta de la confesser. Elle lui raconta tout, absolument tout. Et lui, pâlissant à chaque description d'accouplement et d'absorption d'âme ne put trouver la force de l'absoudre. Elle était déjà damnée et ne sachant que lui dire, il la chassa en lui recommandant d'invoquer plutôt le diable. Ce rejet marqua profondément Eurydice qui ne comprit pas. Elle n'avait plus qu'à essayer d'invoquer le diable ou tout du moins un de ses démons, comme le lui avait recommandé le prêtre. Elle n'avait plus que ça comme solution. Mais comment faire? Ce qui était certain, c'était qu'elle ne pouvait l'invoquer en pleine ville, elle devait sortir et trouver un endroit calme dans la campagne. Ce qu'elle fit non sans une certaine appréhension. Mais après s'être installée entre un champ de tournesols et un champs de blé, elle ne sut comment faire. Devait-elle chanter, psalmodier, crier? Et puis qui invoquer? Lucifer? Satan? Belzébuth? Elle improvisa une mélopée en s'agenouillant et en levant les mains au ciel.


"Je m'appelle Eurydice! Vois ta fille t'appeler, vois celle que tu as engendrée, vois celle qui te sers et veux savoir! Vois ta servante implorer ton aide! Je suis Eurydice la maudite, la démone, la fille du diable! Je suis Eurydice, je suis ta fille et je t'invoque!".

Elle se sentie un peu idiote et se dit qu'elle ferait mieux de rentrer à Torrette pour se trouver une chambre. Mais au moment où elle se leva, une vapeur et bientôt une épaisse fumée orange à rouge se forma devant elle et lorsqu'elle se dissipa, un homme de toute beauté se trouvait nu devant elle. Il avait de grands yeux bleus et son sourire était encadré par de souples boucles brunes.

Bonsoir jeune succube. Te voici donc révélée à toi-même. C'est trop beau. Tu es magnifique.

Jeune... succube? Qu'est-ce que c'est? Je ne comprends rien. Qui êtes-vous?

Accepte-moi et je t'enseignerai ce que tu veux savoir.

Son sourire ensorcela Eurydice qui ne put résister à l'éclat malsain qui brillait dans ces yeux pourtant si beaux et le démon la prit dans une étreinte aussi longue que fut la nuit. Il lui fit découvrir des plaisirs qu'elle n'aurait jamais imaginer et lui fit comprendre que le premier orgasme qu'elle avait ressenti avec son premier humain serait à jamais bien en-deçà de ce que lui était capable de lui apporter. Il l'emmena dans une grande et belle demeure au milieu de la campagne, plus loin dans les terres et l'initia pendant des semaines à son nouveau statut, lui expliquant ce que cela impliquait pour elle et les humains. Mais une question restait sans réponse et lorsque le démon lui fit comprendre qu'il était temps pour lui de rentrer à la Forêt des Bienheureux, Eurydice ne peut s'empêcher de la lui poser une nouvelle fois.

Et mon père? Qui était-il? Comment s'appelait-il? A t-il aimé ma mère?

A ces mots, le démon éclata de rire et les larmes aux yeux et un sourire pervers sur les lèvres, il lui répondit:

Ton père est un incube de la Forêt des Bienheureux. C'est un esclave heureux de Lilith. Il est beau comme la lune et il s'appelle Liberym.

Tu parles de lui au présent, il est donc encore en vie? Tu le connais?

Et comment! ... C'est moi, ô magnifique succube! Tu ma resplendissante engeance, ma superbe création et je vais désormais te laisser oeuvrer au nom de Lilith chez les humains. Tu y feras des carnages, des orgies, tu y sèmeras doutes, complots, trahisons et déshonneur! Ah! Comme je suis fier de ma descendance! Ton corps est encore meilleur que celui de ta mère!  

Mi-écoeurée mi-flattée par ces révélations, Eurydice resta sans voix, ou presque.

Tu es mon... non, c'est impossible, je n'ai pas... pas avec mon propre père...

Oh que si! Et ose dire que tu n'as pas aimé! Comme tu en as redemandé pendant toutes ces nuits, tu t'es même découvert un petit penchant pour le masochisme. Tu feras des ravages, crois-moi. Je t'ai bien formée, tu n'as plus à t'en faire! Ton avenir est assuré!

Une sensation de désir lui envahit l'intérieur des cuisses au souvenir des nuits où, effectivement, il l'avait brutalisée et comment au lieu de le supplier d'arrêter, elle avait hurlé de plaisir pour qu'il continue. Elle se pinça la lèvre inférieur.


D'accord, je suis une succube et aucune déviance ne me repousse. Mais comment vais-je faire pour être autre chose qu'une catin?

Et qu'est-ce qu'on vient de faire pendant toutes ces semaines d'après toi? Trouve-toi un jeune et riche héritier, ne le tue pas, séduis-le et épouse-le. Quand il sera devenu trop vieux, tue-le et hérite de sa fortune. C'est pourtant simple, non?

Mais... et si j'ai des enfants?

Ah! AH! Aucun risque ma jolie! Tu n'es pas née chez Lilith et bien que mon sang et mon vice coulent en toi, en plus de cette délicieuse semence que tu as avalée avec lubricité, tu ne peux procréer. Jamais aucun enfant ne viendra prétendre à ta place à une fortune bien méritée. Et maintenant assez jacassé! J'ai à faire! On ne se reverra pas. Baise-les tous!

Et dans une fumée rouge, il disparut de nouveau.
A partir de ce jour, Eurydice suivi les conseils de son géniteur, séduisit un riche héritier de Pesaro et s’occupa de lui et de sa fortune ainsi que de ses amis. Lorsqu'il mourut quarante ans plus tard, elle se trouvait avec suffisamment d'argent pour ne plus avoir à se préoccuper de trouver un autre mari. Par contre, une femme veuve aussi belle qu'elle attira de nombreux vautours, qu'elle élimina dans son lit les uns après les autres.
Elle traversa ainsi l'histoire de l'Italie sans trop chercher à s'impliquer politiquement mais l'arrivée du Duce au pouvoir fut une bénédiction pour elle. Elle appréciait les méthodes musclées des fascistes. Après des décennies de chaos et d'incertitude politique, l'Italie trouvait enfin un chef capable de la rassembler toute entière sous un seul drapeau. Elle se mit à fréquenter des dignitaires fascistes et organisa de grandes fêtes chez elle. Elle avait réussi à se constituer une sorte de petite cour, où toute la noblesse des Marches et du Latium se pressait pour être vue en compagnie des dignitaires fascistes locaux. Mais lorsque les allemands envahirent l'Italie, tout changea. Sa grande maison fut réquisitionnée et elle en profita pour séduire le colonel SS qui administrait ce coin de la côte adriatique. Ce qui faillit la conduire au peloton d’exécution lorsque les alliés libérèrent l'Italie mais là encore ses charmes firent merveille et c'est un lieutenant-colonel américain qui se perdit d'amour pour la belle comtesse, comme il l'appelait. Et curieusement, la moitié de ses hommes disparurent sans qu'un seul coup de feu fut tiré contre d'éventuels soldats italiens ou allemands qui n'auraient pas compris que pour eux, c'était fini.

Le XXème siècle s'écoula paisiblement pour Eurydice qui profita de la paix retrouvée pour faire ce qu'elle n'avait jamais fait: voyager. Elle s'offrit de grands voyages à Paris, Londres, Berlin, villes trop laxistes à ses yeux et se plut beaucoup à Madrid dans l'Espagne franquiste. Sa vie aurait pu se poursuivre ainsi jusqu'à la fin des temps quand eu lieu la guerre de Gaïa et l'extinction de quasiment tous les êtres sur cette terre. Sa maison fut détruite par un tremblement de terre et elle n'échappa que de peu à des néphilims de l'eau qui l'auraient volontiers engloutie si un être d'une rapidité surprenante ne l'avait sauvée in extremis en l'emmenant loin très loin. Cet être se révéla être un vampire. Il était séduisant, très séduisant, ne cachant même pas une mine et une âme maléfique, ce qui plut immédiatement à Eurydice. Ils allèrent à Rome qui était encore à moitié debout et y restèrent une vingtaine d'années, écumant la campagne du Latium jusqu'à ce que son compagnon à la dentition exacerbée ne lui annonce qu'il partait rejoindre Amasis Gem-Nef-Hor-Bak, la Mère de tous les vampires.
De nouveaux États avaient vu le jour et la République européenne dirigée par deux vampires avait tout pour plaire à Eurydice. Pourquoi partir? Lorsque son compagnon lui expliqua que ce que faisaient Erszébeth Bathory et Karwen MacMish était contraire à la véritable nature des vampires, elle réfléchit à ce que pourrait être un État dirigé par des incubes et des succubes. La vraie nature de leurs relations avec les humains. Elle se rendit compte que si cet État n'existait pas encore, son compagnon n'avait pas tort. Sous des dehors fermes et autoritaires, Erszébeth et Karwen n'étaient que des lavettes à la solde des humains. S'il existait un endroit où la vraie force et la vraie loi étaient appliquées alors elle irait elle aussi.

C'est ainsi qu'ils arrivèrent à Ostragrad en 2056. Un pays et une ville bien différents de ce qu'Eurydice avait connu. Loin des douceurs climatiques de l'Italie. Loin du confort qu'elle avait connu et reconstitué plus ou moins à Rome. Son compagnon était mort, égorgé des mains du maître des vampires, Youri Ostragradskine, parce qu'il avait osé contester une décision. Dès lors, son sort à elle avait été jeté. Ici, elle n'avait personne à séduire, aucun pouvoir sur personne. Et depuis quatre ans, elle était l'esclave personnelle d'Amasis qui profitait d'elle et ne se gênait pas pour la soumettre à ses plaisirs sadiques en compagnie de Youri.

Depuis plusieurs semaines, Eurydice ne voyait plus qu'une seule issue à ce cauchemar...
Avatar: Simone Simons :**:


Dernière édition par Eurydice le Lun 28 Déc 2015 - 18:34, édité 2 fois
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Mer 25 Nov 2015 - 8:40
Options du Message :

Bienvenue, bienvenue!

Excellent choix d'avatar, pour ma part, présentation conforme au contexte, le p'tit smiley à la fin...Eh ben on dirait bien qu'c'est bon! Tyraël ne jugeant pas bon de se manifester, te voici désormais VALIDEE, petite succube!

Statut :
Profil :Maître du jeu ,Nombre de messages : 206
Age : 96
Date d'inscription : 01/11/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Mer 25 Nov 2015 - 8:44
Options du Message :

Aaaaaah, bah très bien, tout ça, un apéritif sur pattes qui se joue! Ca va nous mettre de l'ambiance à la maison Twisted Evil bienvenue Razz
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Amasis gem-nef-hor-bak
shaniouchka pustynya


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: -2645 av. JC
Epoques traversées: Toutes



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Mer 25 Nov 2015 - 11:08
Options du Message :

Eurydice a écrit:
Et depuis quatre ans, elle était l'esclave personnelle d'Amasis qui profitait d'elle et ne se gênait pas pour la soumettre à ses plaisirs sadiques en compagnie de Youri.

Depuis plusieurs semaines, Eurydice ne voyait plus qu'une seule issue à ce cauchemar...

Elle se plaint en plus! N'ai-je pas lu que tu avais des penchants masochistes? :siffle: Twisted Evil


Même si ça ne durera plus très longtemps avec moi ^^
Statut :
Profil :Amasis gem-nef-hor-bak , Féminin Nombre de messages : 7685
Age : 43
Date d'inscription : 09/12/2008
Contact :Voir le profil de l'utilisateur http://www.talesofthedarkness.com
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Mer 25 Nov 2015 - 11:43
Options du Message :

Youri? Des penchants masochistes? Rhoooo, jamais! Il n'a pas de "penchants" de ce genre...IL EST COMPLETEMENT MASOOOOOO x')
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Amasis gem-nef-hor-bak
shaniouchka pustynya


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: -2645 av. JC
Epoques traversées: Toutes



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Mer 25 Nov 2015 - 21:23
Options du Message :

Je parlais de la présentation d'Eurydice, pas de toi. Toi, je le sais que tu es définitivement atteint! :sm:
Statut :
Profil :Amasis gem-nef-hor-bak , Féminin Nombre de messages : 7685
Age : 43
Date d'inscription : 09/12/2008
Contact :Voir le profil de l'utilisateur http://www.talesofthedarkness.com
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Jeu 26 Nov 2015 - 9:29
Options du Message :

Owwwh, j'aime bien l'plan aussi ! :love:
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Jeu 26 Nov 2015 - 9:35
Options du Message :

Maman.... pale
Spoiler:
 
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Jeu 26 Nov 2015 - 10:17
Options du Message :

*attache Eurydice aux barreaux du lit* Oui, on est plutôt déconneurs en général :')
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Jeu 26 Nov 2015 - 18:17
Options du Message :

A peine arrivée et déjà attachée? Shocked Ils sont en manque les vampires dans le coin ou quoi? Note que ça ne me dérange pas... :siffle: Faut juste voir si ta femme, elle aime les plans à trois. lol!
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Ven 27 Nov 2015 - 11:46
Options du Message :

C'est vrai que trois c'est pas beaucoup...chérie, on appelle du monde? lol!
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Amasis gem-nef-hor-bak
shaniouchka pustynya


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: -2645 av. JC
Epoques traversées: Toutes



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Ven 27 Nov 2015 - 14:10
Options du Message :

Toi, tu reviens à la maison et fissa!
Dans quel univers tu as vu que je te partageais? Evil or Very Mad
Statut :
Profil :Amasis gem-nef-hor-bak , Féminin Nombre de messages : 7685
Age : 43
Date d'inscription : 09/12/2008
Contact :Voir le profil de l'utilisateur http://www.talesofthedarkness.com
Youri Ostragradskine
Doudou sanglant et vociférant


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 06/02/ -283
Epoques traversées: toutes depuis l'antiquité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Sam 28 Nov 2015 - 1:51
Options du Message :

*croise les bras et reste planté à côté du lit avec un sourire carnassier sans rien dire* Twisted Evil
Statut :
Profil :Youri Ostragradskine , Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 20
Localisation : je suis la ou meme les ours se pelent les couilles!
Date d'inscription : 26/06/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Dim 29 Nov 2015 - 10:30
Options du Message :

Ok, alors je ne voudrais quand même pas être à l'origine d'un conflit conjugal... Youri, fais ce que te dis bobonne et détache-moi! lol!
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Kourll
Démon


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: Qu'est-ce que j'en sais?
Epoques traversées: Sur terre, je débarque en 2060



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Lun 30 Nov 2015 - 11:15
Options du Message :

Une succube... J'en salive d'avance! Twisted Evil
Bienvenue bienvenue belle et délicieuse créature...
Statut :
Profil :Kourll , Masculin Nombre de messages : 17
Age : 42
Date d'inscription : 28/09/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Jeu 3 Déc 2015 - 17:02
Options du Message :

Je précise aux cannibales de tout poil que je ne suis pas comestible... :siffle:
Merci quand même pour l'accueil ^^
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Ven 4 Déc 2015 - 10:49
Options du Message :

Tu paries? :')

(Ça va, pas trop secouée? :') )
Statut :
Profil :Maître du jeu ,Nombre de messages : 206
Age : 96
Date d'inscription : 01/11/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Ven 4 Déc 2015 - 12:47
Options du Message :

Non, ça va, j'ai connu pire! Laughing
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice
Succube


Passeport temporel
Date de naissance du personnage: 1799
Epoques traversées: XIXème, XXème et XXIème siècles



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Lun 7 Déc 2015 - 16:14
Options du Message :

Bonjour!

Serait-il possible d'avoir une jolie section pour moi toute seule? D'avance merci. Very Happy
Statut :
Profil :Eurydice , Féminin Nombre de messages : 77
Age : 33
Date d'inscription : 23/11/2015
Contact :Voir le profil de l'utilisateur




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Lun 7 Déc 2015 - 19:55
Options du Message :

Désolé, je suis un peu pris ces derniers temps, je te fais ca ce soir ou demain!

Caro, si tu passes par la...j'aimerais te parler un peu si tu as quelques minutes à m'accorder.
Statut :
Profil :Maître du jeu ,Nombre de messages : 206
Age : 96
Date d'inscription : 01/11/2012
Contact :Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eurydice   Aujourd'hui à 14:41
Options du Message :

Statut :
Profil :Contenu sponsorisé ,
Contact :
 
Eurydice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Présente capt'aine! Eurydice à votre service! [validée]
» Cours n°5 : Eurydice et Orphée
» [Mai 550] Frère et Soeur (Eurydice)
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Eurydice Hedbrand-Schwarz ♠ Ashley Smith
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of the Darkness :: Encyclopédie du forum :: Codex du forum :: Autour des personnages :: Eurydice-